(OTTAWA) Un aspect plus méconnu de la réforme du financement immobilier du gouvernement Trudeau annoncée au début de mois : Ottawa envisage la possibilité de rendre les prêteurs hypothécaires responsables d’une partie minime des prêts hypothécaires en défaut de paiement.

En lire plus

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire